RÉVÉLATION VICTOIRES DE LA MUSIQUE 2017
ET L'ORCHESTRE RÉGIONAL DE NORMANDIE
Concert du dimanche 1er octobre 2017, 17h à l'église Notre Dame

ORCHESTRE RÉGIONAL DE NORMANDIE

ORCHESTRE RÉGIONAL DE NORMANDIE

Fondé en 1982 à l'initiative de la Région et du Ministère de la Culture et de la Communication, l'Orchestre Régional de Normandie est aujourd'hui une formation permanente de dix-huit musiciens professionnels.

Son projet artistique est unique en France par la spécificité de son effectif instrumental, mais aussi par la générosité artistique de ses musiciens, avec Francine Trachier en qualité de violon solo.

Du ciné-concert à la musique de chambre, la programmation éclectique et originale de l'Orchestre Régional de Normandie lui permet de toucher chaque saison un très large public.

Soucieux de s'inscrire dans la dynamique culturelle de la Région Normandie et de contribuer à l'attractivité de son territoire, l'Orchestre Régional de Normandie remplit et développe depuis trente ans sa mission de service public en respectant une démarche de maillage à la fois culturel et social durable : décentralisation des concerts, démocratisation de l'accès à la musique classique, valorisation du patrimoine – aussi bien matériel qu'immatériel – et accompagnement dans la formation et la transmission des savoirs dans le domaine de la musique et de l'organisation de concert.

Depuis sa création, cet orchestre est devenu une formation instrumentale incontournable dans sa région et un ambassadeur dans toute la France avec une centaine de concerts présentés chaque année à plusieurs dizaines de milliers de spectateurs.

Guillaume Lamas, Directeur Général de l'Orchestre Régional de Normandie, souligne la fierté de collaborer artistiquement avec Jean Deroyer qui officie en qualité de chef d'orchestre principal.

Lea DESANDRE

Lea DESANDRE – soprano, Révélation Victoires de la Musique 2017

Née en 1993, la mezzo-soprano franco-italienne étudie à Paris, puis à Venise et pratique parallèlement la danse classique durant douze années. Elle remporte à l'unanimité le Premier Prix Jeune Espoir du Grand Théâtre de Bordeaux en 2013, intègre l'atelier lyrique de l'Opera Fuoco en 2014 et continue l'approfondissement du répertoire auprès de Sara Mingaro, Véronique Gens, Vivica Genaux, Malcolm Walker, Esthel Durand et Christine Schweitzer. Elle est lauréate du prix HSBC 2016 du Festival d'Aix-en-Provence. En 2017, elle remporte la Victoire de la Musique Classique 2017 dans la catégorie Révélation Artiste Lyrique.

Lauréate de la 7e édition du Jardin des Voix, Académie des Arts Florissants, elle se produit dans le monde entier sous la direction de William Christie : Alice Tully Hall Lincoln Center, Sydney Opera House, Melbourne Recital Center, Perth International Arts Festival, Philharmonie de Paris, Tchaikovsky Concert Hall, Salle Blanche du LKK Luzern, Opéra de Bordeaux, Hong-Kong City Hall, Théâtre de Caen.

En 2014-2015, Lea Desandre chante Sesto Giulio Cesare (Händel) et la Seconde Sorcière Dido ans Aeneas (Purcell) au Shangai Symphony Hall. Elle fait également ses débuts au Théâtre des Champs Elysées avec Dorabella lors de la création de Cosi Fanciulli (Bacri) dans une mise en scène de Jean-Yves Ruf. L'été 2015 marque sa première participation au Festival d'Aix-en-Provence dans le cadre de l'Académie Händel dirigée par Emmanuelle Haïm, ainsi que l'Académie Mozart.

Lors de la saison 2015-2016, elle revient à nouveau au Shangai Symphony Hall avec un rôle Händelien : Ruggiero Alcina sous la direction de David Stern. Elle participe à la reprise du Jardin des Voix sous la direction de Paul Agnew à la Philharmonie de Varsovie, la Coursive de La Rochelle et au Théâtre de la Scène Nationale de Besançon ; suivent sa participation au Festival Misteria Paschalla de Cracovie avec l'Angelo l'Oratorio di Santo Antonio (Falco) sous la direction de Fabio Biondi, Médée (Cherubin) à l'Opéra de Dijon, sa participation au Festival Ré Majeure avec les Musiciens du Louvre dans un programme de cantates de Händel. À l'été 2016, elle fait ses débuts au Festival de Beaune dans Andronico Tamerlano (Vivaldi) avec Les Accents, ainsi qu'avec Raphaël Pichon et son Ensemble Pygmalion dans le rôle de Céphie Zoroastre (Rameau), rôle qu'elle reprendra aux Festivals d'Aix-en-Provence et Radio France Montpellier.

En 2016-2017, Lea Desandre fait ses débuts dans le rôle-titre d'Alcione (Marin Marais) à l'Opéra Comique sous la direction de Jordi Savall. Elle fait également ses débuts en Messagiera Orfeo (Monteverdi) avec les Arts Florissants à la Philharmonie de Paris, Caen, Versailles et Madrid. L'année est marquée par des reprises de Zoroastre au Theatre an der Wien et à l'Opéra de Versailles ; une dernière tournée du Jardin des Voix à Tokyo, Séoul, Macao et Shangai ; la Second Fairy Fairy Queen (Purcell) avec William Christie au Luxembourg et son retour au Festival d'Aix-en-Provence dans le rôle de Flerida Erismena (Cavalli) avec la Capella Mediterranea et Leonardo Garcia Alarcone. Cette saison sera également ponctuée de récitals : au Petit Palais (Paris) pour un programme de mélodies françaises avec la pianiste Sarah Ristorcelli, des récitals de musique française en duo avec le luthiste Thomas Dunford à l'Opéra-Comique et au Festival Lammermuir ; des motets de Vivaldi au Théâtre Grévin (Paris) avec Les Accents ; à l'Opéra de Lille pour un programme Händel avec le Concert d'Astrée, ainsi qu'à Grenoble avec les Musiciens du Louvre dans un programme de cantates.

Jean DEROYER

Jean DEROYER - direction

Chef d'orchestre français né en 1979, Jean Deroyer intègre le CNSMD de Paris à l'âge de quinze ans où il obtient cinq Premiers Prix.

Entre autres orchestres, il a été invité à diriger le NHK Symphony Orchestra à l'Opéra de Tokyo, le Radio Symphonie Orchestrer Wien, le SWR Orchester Baden-Baden, le RSO Orchester Stuttgart, le Deutsche Symphonie Orchester, l'Israël Chamber Orchestra, les Orchestres Philharmoniques du Luxembourg, de Monte-Carlo et de Liège, l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, l'Orchestre National de Lyon, l'Ensemble Intercontemporain et le Klangforum Wien dans des salles telles que le Konzerthaus de Vienne, la Philharmonie de Berlin, la salle Pleyel, le Luzern Hall, le Tokyo Opera City et le Lincoln Center à New-York.

Depuis plusieurs années, il bâtit une relation privilégiée avec l'Ensemble Intercontemporain, qu'il a dirigé à des nombreuses reprises. En août 2007, il se produit dans Gruppen de Stockhausen – pour trois orchestres et trois chefs – dans le cadre du festival de Lucerne avec Peter Eötös et Pierre Boulez. En septembre 2007, il est invité à diriger l'Orchestre de Paris à la salle Pleyel et retrouve cet orchestre à plusieurs reprises lors des saisons suivantes. Par ailleurs, il enregistre de nombreux disques avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et l'Orchestre National d'Île-de-France pour des labels tels que EMI Music et Naïve ou pour Radio-France.

En 2010, il crée Les Boulingrin, opéra de Georges Aperghis à la tête du Klangforum Wien à l'Opéra Comique, dans une mise en scène de Jérôme Deschamps. Il dirige ensuite Pelléas et Mélisande à l'Opéra de Rouen et l'Orchestre Philharmonique de Radio-France dans Ariane et Barbe Bleue de Paul Dukas. La saison dernière, il a créé l'opéra JJR de Philippe Fénelon, mis en scène par Robert Carsen au Grand Théâtre de Genève. Il a récemment dirigé l'opéra Cassandre de Michael Jarrell au festival d'Avignon avec Fanny Ardant comme récitante.

Depuis 2008, Jean Deroyer est directeur musical de l'ensemble Court-circuit et chef principal de l'Orchestre Régional depuis 2014.

Parmi ses prochains engagements, signalons des concerts avec le BBC Symphony Orchestra, l'Orchestre National de France, l'Orchestre de l'Opéra National de Paris, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l'Orchestre de Chambre de Lausanne, l'Auckland Philharmonia et le Sinfonia Varsovia.